• Les transmissions

    Qu'appelle-t-on transmission?

    C'est l'acte de transmettre certaines informations au moment où l'enfant arrive ou repart du domicile de l'AMA. Par extension, ce mot désigne donc le moment où l'enfant est déposé / récupéré par ses parents.

    Il y a donc deux transmissions par journée d'accueil : une le matin, une le soir.

    Les transmissions

    La transmission est moins anodine qu'elle n'y parait, elle est le témoin de la "prise de relais" effectué par l'AMA ou les parents.

    Le matin, elle permet de :

    - dire aurevoir à son enfant, et accompagner ainsi la séparation par une attitude claire et explicite (pas de départ "en douce" dès que son enfant a le dos tourné, afin d'éviter une éventuelle crise de larmes. Le sentiment d'abandon étant prédominant chez les petits, mieux vaut ne pas jouer avec le feu).

    - donner des informations précieuses à votre AMA, telles que : l'enfant a t-il bien dormi? Va-t-il bien ce matin? A-t-il petit-déjeuné correctement?

    Ces informations permettent d'anticiper un comportement éventuellement inhabituel de l'enfant et ne pas s'en inquiéter. 

    J'ai conscience que les parents n'ont pas forcément le temps de parler le matin, du fait des contraintes horaires relatives à leur travail. Cela tombe bien : moi non plus, je n'ai pas envie de papoter de la météo et de l'actualité pendant une demi-heure... :) La transmission peut être très courte, mais elle a le mérite d'exister. Elle peut durer 3 minutes et être tout de même efficace.

    Le soir, elle permet de :

    - pour l'enfant : dire aurevoir à son AMA. Les transmissions

    - donner des informations précieuses aux parents, telles que : comment s'est passé la sieste? L'enfant a-t-il bien déjeuné, bien goûté? La transmission peut faire l'objet, à l'occasion, d'un mini-bilan suite à une phase spécifique du développement de l'enfant (angoisse de la séparation, explosion de la motricité à partir de 18 mois, etc) ou suite à l'évocation d'une difficulté temporaire (qu'elle concerne l'enfant, l'AMA ou les parents).

    Concernant les tout-petits et les enfants en phase de diversification : j'ai pour habitude de noter l'heure des repas et la quantité de lait ou de nourriture prise par l'enfant, les horaires des phases de sommeil, etc. Pour les plus grands, complètements diversifiés ou ayant acquis un rythme régulier, cette "feuille de rythme" n'est plus nécessaire (mais je note la durée de sieste, le bilan des repas, la fréquence et aspect des selles ainsi que tout autre information sur le comportement de l'enfant et sur ses activités du jour).

    Exemple de feuille de rythme : 

    Les AMA ayant un rôle de conseil également, celui-ci s'effectue pendant les transmissions.

    Important :

    - En théorie, les transmissions se font au domicile de l'AMA, afin de respecter une certaine sphère privée. Une AMA a un devoir de discrétion. En cas de beau temps, il se peut que je sois en compagnie d'autres AMA et personnes diverses dans un espace commun de ma résidence. Dans ce cas, j'encourage toujours les parents à s'éloigner, avec moi, afin d'effectuer la transmission au calme, loin des oreilles indiscrètes.

    - Les transmissions font partie du temps d'accueil. 

    - Travailler chez soi n'implique en aucun cas que l'on puisse effectuer certaines tâches relatives à son domicile (ménage, repas du soir, repassage, etc). Les parents doivent prendre conscience que le lieu de travail de l'AMA redevient son lieu de vie à la fin de l'accueil et qu'elle a travaillé toute la journée, tout comme eux.  

    Alors à la réciproque de la transmission du matin, celle du soir ne doit pas non plus s'éterniser mais être concise, efficace 

    Retour aux fiches thématiques